Compte Search Menu

Dungeon synth | Du son sur tes tartines

le 04/03 de 13h00 à 14h00 - PointCulture ULB Ixelles

Dungeon synth | Du son sur tes tartines

Cet évènement est terminé !

Trouver d’autres évènements en cours

publié le

La légende raconte que le dungeon synth est apparu dans la cellule sombre et humide d’une prison scandinave.

Un personnage sordide, membre d’un groupe de black metal, incarcéré, y aurait composé plusieurs albums avec un synthétiseur de qualité médiocre. En effet, s’étant vu refuser l’accès aux instruments utilisés traditionnellement pour le genre (une guitare électrique, une basse et une batterie) le metalleux n’a pas eu d’autre choix, pour exprimer toute la noirceur de son âme, que le petit clavier analogique.

Ceci est une hypothèse romanesque et il n'est pas certain que le dungeon synth ait vu le jour en ces circonstances. Le genre s’inspire tout autant des bandes-son de jeux vidéo RPG que de certaines intro de morceaux de black metal en passant par la darkwave et le dark ambiant. Les compositions sont presque toutes instrumentales. Autant de qualités promptes à illustrer des univers chimériques tel que celui de Tolkien, Lovecraft, Donjons & Dragons et autres Wharammer Battle.

Le style, apparu dans les années 90, est revisité fin des années 2000, début 2010 et est nommé « dungeon synth » en 2011 par un certain Andrew contributeur d'un blog obscur.

Andrew définit ainsi le genre :

« Le dungeon synth est le son de l’ancienne crypte. Le souffle de la tombe, qui peut uniquement être correctement traduit en musique par quelque chose de primitif, de mort, de lo-fi, d’oublié, d’obscur et d’ignoré par la société. Quand on écoute du dungeon synth, on fait consciemment le choix de passer du temps dans un cimetière, à la lumière d’une bougie, le regard fixe et plongé dans un livre obscur, qui détient de subtils secrets sur les lieux que les hommes sains d’esprit évitent.» (1)

Cette playlist tantôt rugueuse, tantôt crystalline, est une ode aux temps païens et aux atmosphères occultes; le dungeon synth, c'est diablerie.

(Eve Decampo)

Source:

Liens :

Illustration : Couverture du livre Les sept Serpents (1985), John Blanche


Du son sur tes tartines

Chaque mercredi de 13h à 14h, l’équipe de PointCulture ULB vous offre une heure de découvertes musicales, du café et du thé, dans une ambiance très conviviale.

Titre du morceau / Artiste / Album / référence médiathèque

  1. L'istruttoria / ARCANA / TRACKS / XA653U
  2. Kartoon Kannibal / KABOOM KARAVAN/ HOKUS FOKUS / XK011E
  3. Prowl of the Concavenator / DIPLODOCUS / SLOW AND HEAVY / \
  4. The Fratricide / KARELIA / THE BEST OF KARELIA / MO9420
  5. Hissless / GOBLIN COCK / COME WITH ME IF YOU WANT TO LIVE / XG434I
  6. C'est Diablerie / Eric LÉVI / LES VISITEURS / YV6453
  7. Bubbling Cauldron / FIENDISH IMP / FIENDISH IMP / \
  8. Channelling The Power Of Souls Into A New God / BURZUM / BURZUM / XB955A
  9. S'amours Ne Fait Par Sa Grace Adoucir (Ballade 1) / VISIBLE CLOAKS, YOSHIO OJIMA & SATSUKI SHIBANO / FRKWYS VOL. 15: SERENITATEM / XV716T
  10. Gul'dan/ Ramin DJAWADI / WARCRAFT / YW0520
  11. La Baronesse Et Le Demon / PAZUZU / AND ALL WAS SILENT… / XP215I
  12. The Welcoming / ORODRUIN / EPICUREAN MASS / XO649S
  13. Targenur / SKARPSEIAN / \ / \
  14. Fobia / UMBRA / ATER / XU256A
  15. Stjernefodt / Mortiis / Crypt Of The Wizard / XM853B

Où et quand

Classé dans