Compte Search Menu

Les travailleuses domestiques | Au Carrefour des droits des femmes

le 05/03 de 17h00 à 19h00 - PointCulture Bruxelles

Les travailleuses domestiques | Au Carrefour des droits des femmes

Cet évènement est terminé !

Trouver d’autres évènements en cours

publié le

Des rencontres pour faire connaître les revendications féministes qui garantissent les droits des femmes.

A l’occasion des 40 ans de la Convention sur l’Élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDEF), Vie Féminine lançait fin 2019 « Au carrefour des droits des femmes », une série de rencontres pour faire connaître au grand public les revendications féministes en matière de droits des femmes.

Forte de cette expérience, Vie Féminine a décidé de reprogrammer une série de rencontres. Il s’agit de mettre en avant des prises de position qui touchent aux différents domaines qui relèvent de la Convention CEDEF : emploi, droits sociaux, santé, justice, droit civil, droit culturel, droit familial, ... Nous souhaitons donner place au débat et à la réflexion.

Pour chacune des rencontres, Vie Féminine s’associe avec une autre organisation de femmes.
Les rencontres se déroulent à PointCulture Bruxelles les 5/03, 1/04, 7/05 et 9/06/2020 de 17h à 19h.


5/03 : Les travailleuses domestiques, une catégorie professionnelle qui a des droits comme toutes les autres !

La Convention sur l’élimination de toutes les discriminations à l’égard des femmes (CEDEF) invite les états parties à prendre toutes les mesures appropriées pour éliminer les discriminations à l’égard des femmes en matière d’emploi, de sécurité sociale et formation professionnelle (article 11)

  • Soizic Dubot, coordinatrice nationale à Vie Féminine : Des emplois de qualité pour les travailleuses domestiques/ou : A quand de réels droits pour le travail domestique ?

Le secteur du travail domestique rassemble une multitude d’emplois qui ont en commun le fait d’être féminisés et dévalorisés, et d’être constitués d’une main-d’œuvre féminine sous-payée et invisible, souvent peu formée ou immigrée. En titres-services ou sous d’autres statuts, ces travailleuses précaires se voient nier des droits fondamentaux. Une domesticité « moderne » ?

La Ligue des travailleuses domestiques regroupe des femmes sans papiers qui exercent un travail domestique au sein de familles bruxelloises : nettoyage, soin des enfants et des personnes dépendantes… Beaucoup travaillent 10 à 12h par jour, semaine et week-end, sans compter celles logées par les familles qui les emploient. Elles cumulent plusieurs discriminations du fait d’être femmes, femmes migrantes et précaires. Au sein de la Ligue, elles s’organisent pour faire valoir leurs droits.


Prochaines rencontres




Les rencontres « Au Carrefour des droits des femmes » sont organisées par Vie Féminine en partenariat avec PointCulture


Contact :
Hafida Bachir
Secrétaire politique de Vie Féminine
0487/27 67 37
secretaire-politique@viefeminine.be



Photo © 2014 Novella De Giorgi

Où et quand

Partenaires

Classé dans

En lien