Compte Menu

Doc sur le pouce | Lucien Hervé, photographe malgré lui

le 02/03/2018 de 12h30 à 13h30 au PointCulture Bruxelles

Lucien Hervé
Un rendez-vous mensuel sur votre temps de midi pour découvrir un film documentaire...
Lucien Hervé, photographe malgré lui (Belgique – 2013 – 55’) de Gerrit Messiaen

L’un construit avec le béton, la pierre, la brique et le verre, l’autre imprime sur papier ce que son œil et son appareil ont saisi et recompose et recadre le tout avec l’indispensable paire de ciseaux. Pour les férus de photographie, le nom de Lucien Hervé est indissociable de celui d’un des plus grands architectes du XXe siècle, Le Corbusier. C’est le révérend père Couturier qui encouragea Hervé à partir en reportage sur le chantier de l’Unité d’habitation de Marseille que le Corbusier réalisa en 1949. Immédiatement séduit par son « âme d’architecte », Le Corbusier lui demande de devenir son photographe attitré. Hervé travaille donc pour lui de 1950 à 1965 et réalise plus de 20 000 clichés.


"Si en 5 mots, tu devais définir ton travail, et plus particulièrement ton travail de photographe ? », demande une voix masculine terriblement rauque et voilée à un Lucien Hervé volontairement décadré de façon à ce que l’on ne puisse pas percevoir les yeux (un comble pour un photographe !) Je ne répondrais qu’avec un seul mot : rigueur », répond assez sèchement l’artiste français d’origine hongroise." — Sarah Pialeprat - Cinergie